Assurance habitation

L’assurance habitation, que l’on nomme également assurance multirisque habitation, s’adresse aux assurés désirant obtenir de nombreuses garanties qui protégeront efficacement leur quotidien et bien sûr celui de leur proche. Je vous explique ici quelles sont les garanties de bases, mais aussi les options facultatives, et je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance habitation, avant de choisir votre assureur.

L’assurance habitation, pour qui ?

Il faut savoir que l’assurance habitation est facultative pour les propriétaires, mais elle est obligatoire pour les locataires d’un logement non meublé. Légalement, le locataire doit souscrire au minimum à un contrat d’assurance qui couvrent les risques locatifs que sont les dommages causés par un incendie, un dégât des eaux ou encore une explosion.

C’est toutefois un minimum qui ne protège ni les biens personnels et matériels de l’assuré, ni sa responsabilité civile au cas où une erreur venait à causer des dommages corporels ou matériels sur un tiers.

Finalement, que l’on soit locataire ou propriétaire, une assurance habitation est réellement rassurante et il est intéressant, sans trop alourdir la facture, d’opter pour un contrat multirisque habitation qui vous couvre contre la plupart des risques récurrents auxquels votre logement est exposé. Vous protégerez ainsi vos biens matériels, mais également les personnes vivant sous votre toit.

Les garanties d’un contrat multirisque habitation

assurance habitation garanties les plus courantes

D’un assureur à l’autre, les garanties sont susceptibles d’être légèrement différentes, mais en règle généralement, voici les options qui vous seront accordées.

La responsabilité civile vie privée

C’est la principale garantie d’une assurance multirisque habitation, la responsabilité civile vie privée sera toujours incluse dans votre contrat. Elle permet de couvrir les dommages causés à un tiers. En effet personne n’est à l’abri de causer involontairement des dommages matériels ou corporels à autrui, que ce soit un voisin, ou bien un visiteur.

Cette assurance couvre donc tous les dégâts subis par un tiers causés par négligence ou par imprudence. Elle s’étend également aux personnes ou choses qui sont sous la responsabilité du propriétaire assuré, comme notamment :

  • Les ayants droits. Ce sont les enfants, mineurs ou majeurs, et les personnes de la famille vivant sous le même toit que l’assuré.
  • Les préposés. Ce peut être un jardinier, une baby-sitter, une femme de ménage, un gardien…
  • Des animaux domestiques. (Attention, certains animaux réclament une assurance animaux particulière.)
  • Des objets possédés, loués ou empruntés.

Bien sûr, une assurance de responsabilité civile vie privée ne signifie pas pour autant que vous pourrez agir inconsciemment. Certains préjudices sont bien évidemment exclus de tout contrat, et les assureurs ne vous rembourseront pas dans les cas suivant :

  • Dommages causés volontairement
  • Dommages causés par le fait d’une activité professionnelle
  • Dommages causés par un chien de catégorie 1 ou 2
  • Dommages causés à un proche ou à soi-même
  • Dommages causés par une véhicule motorisé, c’est ici l’assurance auto qui prend le relais.

Avant de souscrire à un contrat multirisque habitation, il est primordial de contrôler que la responsabilité civile couvre toutes les personnes attachées au foyer. Il faut aussi vérifier le montant de franchises selon les différents sinistres, ainsi que les exclusions de garanties et les plafonds.

assurance habitation garantiesLes garanties les plus courantes

Hormis la garantie responsabilité civile vie privée, on trouve de nombreuses options qui seront généralement présentes sur tous les contrats proposés par les différents assureurs.

La garantie incendie

Elle couvre tous les dégâts causés par un feu ou par la fumée. Elle permet également un remboursement des dommages provoqués par les pompiers lorsqu’ils doivent intervenir. Cette garantie intervient simplement dans le cas d’un incendie d’origine accidentelle.

La garantie dégâts des eaux

Vous serez couvert pour tous les dégâts occasionnés par une fuite d’eau, un débordement des canalisations, une rupture des conduites ou encore des infiltrations. La couverture fonctionne bien sûr pour l’habitation de l’assuré, mais également pour les logements voisins.

La garantie vol

Cette garantie vous couvre des conséquences d’un cambriolage (objets dérobés, porte fracturée…). Il sera toutefois parfois réclamé de répondre à certaines conditions pour prouver le vol, comme une effraction, des violences…

La garantie bris de glaces

Cette couverture permet de prendre en charge la casse d’une porte, d’une fenêtre ou d’une baie vitrée de façon accidentelle.

La garantie catastrophes naturelles

Elle vous couvre contre une inondation, une tempête, un typhon, un cyclone, ou ouragan, la grêle, la neige… L’événement en question devra toutefois avoir fait l’objet d’un arrêté interministériel pour que la couverture fonctionne et que le dédommagement par l’assureur soit effectué.

La protection des biens matériels

Lorsqu’on souscrit à un contrat d’assurance multirisque habitation, on protégera également nos biens matériels. L’assuré doit alors évaluer le montant total de tout ce qu’il possède dans son logement, en comptant le mobilier, l’électroménager, ainsi que tous les équipements. Il doit aussi prendre en compte les biens des personnes vivant sous son toit.

Selon ce que vous déclarez, votre cotisation sera plus ou moins importante, et le niveau de couverture plus ou moins élevé. Il est donc nécessaire de faire correctement cette évaluation et de l’actualiser parfaitement chaque année. En effet, si vous vendez du matériel, qu’il a perdu de la valeur, qu’il est cassé… Alors vous devez le déduire pour payer moins cher.

Il y a deux façons pour calculer la valeur des biens matériels. On calcule soit la valeur réelle, qui prend en compte l’usure et qui supposera un remplacement du matériel ou un remboursement d’une partie de vos cotisations, soit la valeur à neuf. Cette dernière est préférable puisque le prix de vos biens reste celui du moment de leur achat. Le dédommagement est donc meilleur, mais forcément les cotisations sont plus élevées.

Les garanties facultatives

Selon les assureurs, vous trouverez des garanties facultatives qui seront parfois intéressantes pour vous et d’autre fois complètement inutiles.

On trouve par exemple la garantie assistance, qui peut permettre un hébergement d’urgence, une réparation, un gardiennage, l’envoi de différents prestataires ou encore la garde de vos enfants après un sinistre important dans votre habitation. Il peut également y avoir une assistance psychologique à la suite d’un d’un désastre bouleversant à votre domicile.

La garantie protection juridique ne doit pas être négligée. Elle est simplement facultative, mais peut permettre de nombreux conseils et informations juridiques, et surtout une défense dans certains cas de litiges.

La garantie objet d’art et objet précieux s’adresse évidemment à ceux qui conservent des objets d’une certaine valeur. Le montant est prévu dans le contrat et la couverture sera en fonction des cotisations. C’est valable pour des bijoux ou des œuvres d’art, mais également pour des bouteilles de vin de grands crus par exemple.

On trouve également la garantie dommages électriques. Cette dernière permet le remboursement du contenu de votre congélateur. C’est une option qui est utile pour ceux qui conservent des aliments d’une certaine valeur et qui pourrait perdre gros en cas de panne prolongée.